1. L’argile bentonite, une poudre miracle un peu oubliée
  2. Comment s’endormir facilement et bien dormir ?
  3. Kéfir de fruit et Kéfir de lait : quelles différences ? Pourquoi en consommer ?
  4. Pourquoi pratiquer le jeûne intermittent ?
  5. Comment la psychologie sociale explique le comportement ?
  6. Quelles sont les vertus de l’ortie pour votre santé ?
  7. Comment réduire votre allergie aux pollens ?
  8. Quelles sont les vertus du cannabis thérapeutique ?
  9. Comment lutter contre les insomnies ?
  10. Comment courir pour éviter les blessures ? Pieds nus, Minimaliste ou Drop élevé
  11. Comment détecter des carences nutritionnelles ?
  12. Principes alimentaires de base
  13. Quel laxatif naturel prendre contre la constipation ?
  14. Homéopathie et allopathie : quelles différences essentielles?
  15. Qu’est ce que le régime Okinawa ?
  16. Le Kombucha, la boisson tendance : avantages et risques
  17. Médecine douce alternative : Qu’est-ce que l’aromathérapie ?
  18. Comment le soulager le mal de dos ?
  19. La douance et le haut potentiel
  20. Bien manger avec la cuisine vivante
  21. Bien dans son corps bien dans sa tete avant l’été
  22. Bien dans sa tête avec la communication sans violence
  23. Bien dans son corps, bien dans sa tête avec l’homéopathie
  24. Bien manger avec le végétarisme
  25. Les clés de la communication associative sur Internet
  26. Universalité
  27. Conscience
  28. Sens
  29. Sérénité
  30. Énergie
  31. Conseils de séduction pour construire une relation épanouie
  32. Comment être heureux en couple ?
  33. Notes de lecture : comment atténuer les effets secondaires des vaccinations ?
  34. Thérapie séquentielle homéopathique du Dr Jean Elmiger
  35. Voir la vie
  36. Tests musculaires
  37. Ingrédients cosmétiques néfastes pour la peau
  38. La vérité sur les cosmétiques
  39. Pourquoi travailler à la sécurité sociale
  40. Livres de psychologie
  41. L’approche corporelle dans le développement personnel
  42. Sur le chemin du massage
  43. Alimentation des chatons
  44. Plats diététiques
  45. Principes diététiques
22 Juil, 2019
  1. L’argile bentonite, une poudre miracle un peu oubliée
  2. Comment s’endormir facilement et bien dormir ?
  3. Kéfir de fruit et Kéfir de lait : quelles différences ? Pourquoi en consommer ?
  4. Pourquoi pratiquer le jeûne intermittent ?
  5. Comment la psychologie sociale explique le comportement ?
  6. Quelles sont les vertus de l’ortie pour votre santé ?
  7. Comment réduire votre allergie aux pollens ?
  8. Quelles sont les vertus du cannabis thérapeutique ?
  9. Comment lutter contre les insomnies ?
  10. Comment courir pour éviter les blessures ? Pieds nus, Minimaliste ou Drop élevé
  11. Comment détecter des carences nutritionnelles ?
  12. Principes alimentaires de base
  13. Quel laxatif naturel prendre contre la constipation ?
  14. Homéopathie et allopathie : quelles différences essentielles?
  15. Qu’est ce que le régime Okinawa ?
  16. Le Kombucha, la boisson tendance : avantages et risques
  17. Médecine douce alternative : Qu’est-ce que l’aromathérapie ?
  18. Comment le soulager le mal de dos ?
  19. La douance et le haut potentiel
  20. Bien manger avec la cuisine vivante
  21. Bien dans son corps bien dans sa tete avant l’été
  22. Bien dans sa tête avec la communication sans violence
  23. Bien dans son corps, bien dans sa tête avec l’homéopathie
  24. Bien manger avec le végétarisme
  25. Les clés de la communication associative sur Internet
  26. Universalité
  27. Conscience
  28. Sens
  29. Sérénité
  30. Énergie
  31. Conseils de séduction pour construire une relation épanouie
  32. Comment être heureux en couple ?
  33. Notes de lecture : comment atténuer les effets secondaires des vaccinations ?
  34. Thérapie séquentielle homéopathique du Dr Jean Elmiger
  35. Voir la vie
  36. Tests musculaires
  37. Ingrédients cosmétiques néfastes pour la peau
  38. La vérité sur les cosmétiques
  39. Pourquoi travailler à la sécurité sociale
  40. Livres de psychologie
  41. L’approche corporelle dans le développement personnel
  42. Sur le chemin du massage
  43. Alimentation des chatons
  44. Plats diététiques
  45. Principes diététiques

La constipation est une affection courante qui touche 27 % de la population. Les laxatifs en vente libre ne sont pas la seule solution pour soulager les tensions, les maux d’estomac et la frustration associés à la constipation. Il existe de nombreux laxatifs naturels qui peuvent être tout aussi efficaces que les produits en vente libre pour prévenir la constipation.

Les laxatifs peuvent avoir des effets puissants sur votre santé digestive. En raison de leurs effets dans le corps, un laxatif naturel peut aider à soulager la constipation et favoriser la régularité des selles.

Qu’est-ce que la constipation ?

laxatif-naturel-constipationLa constipation est une difficulté à évacuer les selles. Vous pouvez dire que vous êtes constipé si vous souffrez d’un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • Moins de 3 selles par semaine
  • Tendre plus de 25 % du temps
  • Passer moins de 35 grammes de selles par jour

Les types de constipation

  • Constipation primaire/fonctionnelle, qui est causée par des problèmes de côlon, comme un mouvement lent ou une évacuation incomplète des selles.
  • Constipation secondaire, qui est causée par des médicaments ou des maladies comme le cancer, l’hypothyroïdie et la dépression.

Pourquoi suis-je constipé ?

Voilà une question que beaucoup se posent afin de pouvoir aller à selles.

La constipation est en partie causée par le régime alimentaire. Les régimes présentant les caractéristiques suivantes provoquent la constipation :

  • Riche en graisses saturées (>30g par jour), y compris la viande rouge et la restauration rapide.
  • Faible teneur en fibres (<25 g par jour)
  • Haute teneur en produits laitiers, y compris fromage et chocolat
  • Riche en céréales transformés, y compris le pain blanc

L’importance d’aller à la selle

Chacun de nous utilise couramment les phrases : Comment ça va ? ou comment allez vous ? Historiquement la question était liée à la santé de la personne à qui l’on s’adressait.

A la fin du moyen âge, le meilleur indicateur de la santé étaient la qualité des selles et surtout le fait d’y aller régulièrement. La question « comment allez vous? » était un raccourci de Comment allez-vous à selle ? Sous-entendu quelles étaient la régularité, la consistance et l’odeur de la défection de a personne.

Si vous essayez de traduire le « How do you do? » anglais, cela donne « comment fais tu? ».

Qu’est-ce qu’un laxatif ?

Les laxatifs sont des substances qui stimulent les selles. Ils peuvent aussi accélérer le transit intestinal, ce qui aide à accélérer les mouvements du tube digestif pour stimuler les selles. Ils sont utilisés dans le traitement de la constipation.

Les laxatifs sont souvent utilisés pour traiter la constipation, une condition caractérisée par des selles peu fréquentes, difficiles et parfois douloureuses.

Quels sont les types de laxatifs ?

Il existe plusieurs types de laxatifs qui agissent de différentes façons. Les principales classes de laxatifs sont :

  • Laxatifs formant des masses : Celles-ci se déplacent dans le corps sans être digérées, absorbant l’eau et l’enflure pour former des selles.
  • Assouplisseurs d’excréments : Ils augmentent la quantité d’eau absorbée par les selles pour les rendre plus molles et plus faciles à évacuer.
  • Laxatifs lubrifiants : Ils enrobent la surface des selles et de la muqueuse intestinale pour retenir l’humidité, ce qui permet de ramollir les selles et d’en faciliter le passage.
  • Laxatifs de type osmotique : Ceux-ci aident le côlon à retenir plus d’eau, ce qui augmente la fréquence des selles.
  • Laxatifs salins : Celles-ci attirent l’eau dans l’intestin grêle pour favoriser la selle.
  • Laxatifs stimulants : Ils accélèrent le mouvement du système digestif pour induire une défécation.

Bien que les laxatifs en vente libre puissent être très utiles pour soulager la constipation, leur utilisation trop fréquente peut causer des troubles électrolytiques et des changements dans l’équilibre acido-basique, ce qui peut entraîner des dommages cardiaques et rénaux à long terme.

Si vous cherchez à aller à selles régulièrement, essayez d’incorporer des laxatifs naturels dans votre routine. Ils peuvent être une alternative sûre et peu coûteuse aux produits en vente libre, avec un minimum d’effets secondaires.

Comment fonctionnent les laxatifs ?

Les laxatifs stimulent les selles de différentes façons. Alors que certains augmentent l’humidité ou le volume des selles, d’autres agissent directement sur les intestins. Voici les types de laxatifs les plus courants :

  • Les laxatifs en vrac sont des suppléments de fibres qui augmentent le volume des selles, ce qui provoque la contraction des intestins.
  • Les laxatifs osmotiques augmentent la quantité d’eau dans les intestins, ramollissant les selles et facilitant le passage.
  • Les laxatifs stimulants contiennent des produits chimiques qui stimulent les muscles du côlon à se contracter et à évacuer les selles.
  • Les laxatifs adoucissants augmentent la quantité d’eau absorbée par les selles, ce qui la rend plus douce lorsqu’elle traverse les intestins.

Les laxatifs naturels

Les laxatifs naturels comprennent les aliments, les herbes, les minéraux et les suppléments. Ils sont souvent plus doux que les laxatifs chimiques.

L’eau

Boire suffisamment d’eau est essentiel au maintien de la santé générale, en particulier du système digestif. L’eau lubrifie tout et ramollit les selles.

La recherche montre que rester hydraté peut aider à soulager la constipation en améliorant la consistance des selles et en les rendant plus faciles à évacuer. Boire peut également amplifier les effets d’autres laxatifs naturels, comme les fibres.

Dans une étude, 117 participants souffrant de constipation chronique ont reçu un régime alimentaire composé de 25 grammes de fibres par jour. En plus de l’augmentation de fibres, la moitié des participants ont également reçu l’instruction de boire 2 litres d’eau par jour. Source

L’eau ne peut être utile que pour ceux qui souffrent de constipation due à la déshydratation. Pour la constipation causée par des raisons plus complexes, comme la maladie, l’eau peut ne pas être un traitement efficace.

Graines de Chia

La fibre est un traitement naturel et l’une des premières lignes de défense contre la constipation. Elle se déplace dans l’intestin sans être digérée, ce qui ajoute du volume aux selles et favorise la régularité.

Des études montrent qu’une augmentation de votre consommation de fibres peut augmenter la fréquence des selles et les ramollir pour faciliter leur passage.

Les graines de chia sont particulièrement riches en fibres solubles, contenant presque 11 grammes en seulement 28 grammes. Les fibres solubles absorbent l’eau pour former un gel, qui peut aider à former des selles plus molles pour soulager la constipation.

Faites le test de laisser des graines de chia dans l’eau, elles se transforment en une sorte de gelée. C’est ce qui les rend si utiles comme laxatifs naturels. Dans notre corps, lorsque les graines de chia se combinent au liquide, elles se dilatent et cette texture gélifiée facilite le passage des selles dans les intestins.

Graines de lin

Les graines de lin sont de petites graines brunes qui sont de plus en plus populaires en raison de leur haute teneur en fibres et de leur faible teneur en glucides.

Une cuillère à soupe de graines de lin contient presque 3 g de fibres, ce qui est beaucoup pour un aliment si petit qui se cache facilement dans les smoothies ou les salades.

Les graines contiennent du « mucilage », un composé gommeux qui enrobe votre système digestif pour faciliter les selles. Les graines de lin sont également riches en magnésium, ce qui peut aider à stimuler l’envie d’aller aussi, dit-elle.

Les baies

La plupart des variétés de baies sont relativement riches en fibres, ce qui en fait un excellent choix comme laxatif naturel doux. Pour +/- 150 grammes, voilà combien de fibre :

  • les fraises contiennent 3 grammes de fibres,
  • les bleuets fournissent 3,6 grammes de fibres,
  • les mûres 7,6 grammes de fibres.

Les baies contiennent deux types de fibres : solubles et insolubles.

  • Les fibres solubles, comme celles des graines de chia, absorbent l’eau dans l’intestin pour former une substance sous forme de gel qui aide à ramollir les selles.
  • Les fibres insolubles n’absorbent pas l’eau, mais se déplacent dans le corps intact, augmentant ainsi la masse des selles pour faciliter le passage.

Inclure quelques variétés de baies dans votre alimentation est une façon d’augmenter votre consommation de fibres et de profiter de leurs propriétés laxatives naturelles.

Pruneaux

Les pruneaux sont célèbres pour leurs effets laxatifs, et pour de bonnes raisons.

Prendre 50 gr de pruneaux par jour est plus efficaces que du psylium, mais aussi plus sains et plus agréables à ingérer.

Les pruneaux contiennent 6,1 g de fibres pour 100 g, ce qui contribue à leur effet laxatif. Cependant, le jus de pruneaux, qui est dépourvu de fibres, a aussi des effets laxatifs. Les pruneaux contiennent un produit chimique appelé sorbitol. Le sorbitol est mal absorbé par les intestins et agit comme laxatif osmotique.

Le Kiwi

Il a été démontré que le kiwi a des propriétés laxatives, ce qui en fait un moyen pratique de soulager la constipation.

Ceci est principalement dû à sa haute teneur en fibres, 3%. Le kiwi contient un mélange de fibres insolubles et solubles. Il contient également de la pectine, dont l’effet laxatif naturel a été démontré.

Il agit en augmentant le mouvement du tube digestif pour stimuler les selles.

Une étude de quatre semaines a examiné les effets du kiwi sur les participants constipés et en santé. Elle a constaté que l’utilisation du kiwi comme laxatif naturel aidait à soulager la constipation en accélérant le temps de transit dans l’intestin. Source

La mangue

Comme la plupart des fruits, la mangue contient beaucoup de fibres, ce qui en fait un laxatif en vrac efficace.

Dans une étude pilote, les sujets constipés qui ont consommé 300 g de mangue pendant 4 semaines ont présenté une amélioration de la fréquence, de la consistance et de la forme des selles par rapport aux sujets qui ont consommé une quantité égale de fibres. Les chercheurs pensent que la mangue pourrait contenir des polyphénols qui réduisent l’inflammation intestinale, mais d’autres recherches sont nécessaires.

Légumes à feuilles

Les légumes-feuilles comme les épinards et le chou frisé agissent de différentes façons pour améliorer la régularité et prévenir la constipation.

Ils sont très riches en nutriments, ce qui signifie qu’ils fournissent une bonne quantité de vitamines, de minéraux et de fibres avec relativement peu de calories.

Les légumes-feuilles sont également riches en magnésium. C’est l’ingrédient principal de nombreux types de laxatifs, puisqu’il aide à attirer l’eau dans les intestins pour aider à évacuer les selles. Certaines études ont montré qu’un faible apport en magnésium pourrait être associé à la constipation, de sorte qu’il est crucial d’assurer un apport adéquat pour maintenir la régularité.

La rhubarbe

La rhubarbe contient un composé connu sous le nom de sennoside A, qui possède de puissantes propriétés laxatives. Le Sennoside A diminue les niveaux d’AQP3, un type de protéine qui régule la teneur en eau des selles.

Ceci conduit à un effet laxatif en augmentant l’absorption d’eau pour ramollir les selles et faciliter les selles. La rhubarbe contient également une bonne quantité de fibres pour favoriser la régularité, avec 2,2 grammes de fibres pour 120 grammes.

Les légumineuses

Les légumineuses sont une famille de plantes comestibles qui comprennent les haricots, les pois chiches, les lentilles, les pois et les arachides.

Les légumineuses sont riches en fibres (8% de leur masse), ce qui peut favoriser la régularité.

Manger des légumineuses peut aider à augmenter la production d’acide butyrique de votre corps, un type d’acide gras à chaîne courte qui peut agir comme laxatif naturel. Des études montrent que l’acide butyrique pourrait aider au traitement de la constipation en augmentant le mouvement du tube digestif.

Il agit également comme un agent anti-inflammatoire pour réduire l’inflammation intestinale qui peut être associée à certains troubles digestifs, comme la maladie de Crohn ou la maladie de l’intestin irritable.

Le gingembre

Il y a une raison pour laquelle le soda gingembre est le remède maison universel contre l’indigestion et les nausées.

Dans une étude portant sur 48 patients constipés de façon chronique, un mélange laxatif contenant du gingembre en poudre a augmenté la fréquence hebdomadaire des selles.

Les produits à base de gingembre sont également utilisés pour traiter l’indigestion (dyspepsie fonctionnelle).

Son d’avoine

Produit à partir des couches externes du grain d’avoine, le son d’avoine est riche en fibres solubles et insolubles, ce qui en fait un bon choix comme laxatif naturel. Le son d’avoine est consommé sous forme de céréales chaudes, dans le pain ou mélangé à des smoothies.

Une supplémentation alimentaire de 7 à 8 g de son d’avoine par jour est une alternative saine aux laxatifs. Elle a entraîné une diminution de 59 % de l’utilisation de laxatifs.

Le psyllium

Le psyllium est un émollient fécal fabriqué à partir de l’enveloppe de la plante Plantago ovato. Le psyllium est un type de fibre aux propriétés laxatives.

Bien qu’il contienne à la fois des fibres solubles et insolubles, sa haute teneur en fibres solubles la rend particulièrement efficace pour soulager la constipation. Les fibres solubles agissent en absorbant l’eau et en formant un gel qui peut ramollir les selles et faciliter leur passage.

Le psyllium s’est même révélé plus efficace que certains laxatifs sur ordonnance.

Prendre 5,1 g de psyllium par jour permet d’avoir des selles plus abondantes qu’avec un laxatif d’ordonnance.

Huile de ricin

L’huile de ricin provient des graines du ricin et a été utilisée en médecine traditionnelle pour traiter l’arthrite, l’insomnie et de nombreuses autres maladies. Il est également utilisé comme laxatif naturel.

Produite à partir de graines de ricin, l’huile de ricin a une longue histoire d’utilisation comme laxatif naturel.

Après sa consommation l’huile de ricin libère de l’acide ricinoléique, un type d’acide gras insaturé qui est responsable de son effet laxatif. Cet acide est absorbé par les intestins et induit des contractions, poussant les selles à travers le côlon. L’acide ricinoléique agit en activant un récepteur spécifique dans le tube digestif qui augmente le mouvement des muscles intestinaux pour induire une selle.

L’huile de ricin diminue les symptômes de la constipation, y compris l’effort, les selles dures et le passage incomplet des excréments.

Huile d’olive

Certaines recherches ont montré que la consommation d’huile d’olive pourrait être un moyen efficace de soulager la constipation. Elle agit comme un lubrifiant laxatif, en recouvrant le rectum d’un revêtement qui facilite le passage, tout en stimulant l’intestin grêle pour accélérer le transit.

Combiner l’huile d’olive avec une formule traditionnelle de nettoyage du côlon est plus efficace lorsqu’elle était associée à l’huile d’olive qu’à d’autres laxatifs, comme l’hydroxyde de magnésium.

Probiotiques

Les probiotiques sont des bactéries intestinales qui facilitent la digestion et se trouvent dans les aliments fermentés, comme la choucroute et le kombucha. Certaines souches ont des effets laxatifs.

Une étude portant sur 36 femmes en bonne santé a révélé que les probiotiques (Bifidobacterium animalis) causaient des selles plus fréquentes.

Dans une autre étude, 300 adultes constipés ont reçu des probiotiques (Lactobacillus plantarum, Bifidobacterium breve, B. animalis) pendant 30 jours. Les probiotiques ont entraîné une diminution des selles dures, ce qui a facilité le passage des selles. Les participants ont également constaté une diminution des symptômes de constipation, comme les ballonnements, les douleurs à l’estomac et l’inconfort général.

Kéfir

Le kéfir est un produit laitier fermenté. Il contient des probiotiques, un type de bactéries intestinales bénéfiques qui présentent une variété d’avantages pour la santé, y compris l’amélioration de la fonction immunitaire et l’amélioration de la santé digestive. La consommation de probiotiques sous forme d’aliments ou de suppléments peut augmenter la régularité tout en améliorant la consistance des selles et en accélérant le transit intestinal.

Il a été démontré que le kéfir, en particulier, ajoute de l’humidité et du volume aux selles.

Citrate de magnésium

Fréquemment trouvé en pharmacie comme supplément en vente libre, le citrate de magnésium est un puissant laxatif naturel.

Il a été démontré que le citrate de magnésium est plus biodisponible et mieux absorbé dans l’organisme que d’autres formes de magnésium, comme l’oxyde de magnésium. Le citrate de magnésium augmente la quantité d’eau dans le tractus intestinal, ce qui provoque une défécation.

Lorsqu’il est combiné à d’autres types de laxatifs, le citrate de magnésium s’est révélé très efficace.

Le café

Pour certaines personnes, le café peut augmenter l’envie d’aller aux toilettes. Il stimule les muscles du côlon, ce qui peut produire un effet laxatif naturel. Ceci est dû en grande partie aux effets du café sur la gastrine, une hormone qui est libérée après avoir mangé. La gastrine est responsable de la sécrétion d’acide gastrique, qui aide à décomposer les aliments dans l’estomac.

Il a également été démontré que la gastrine augmente le mouvement des muscles intestinaux, ce qui peut aider à accélérer le transit intestinal et induire une défécation

Bien que la caféine joue un rôle dans la contraction des muscles intestinaux, ce n’est pas la principale substance laxative du café. Des taux élevés de caféine stimulent les reins à expulser plus d’eau et peuvent donc aggraver la constipation si une personne est déshydratée.

Laxatifs à action rapide

Certaines situations nécessitent des laxatifs à action rapide. Les laxatifs stimulants agissent le plus rapidement puisqu’ils agissent directement sur les muscles lisses. Il s’agit notamment de :

  • Rhubarbe
  • Huile de ricin
  • Gingembre
  • Café

Dans les cas extrêmes de constipation, marquée par des vomissements ou des saignements anaux, consulter un médecin.

Laxatifs doux

La constipation et l’utilisation de laxatifs sont particulièrement fréquentes chez les personnes âgées, mais de forts laxatifs peuvent entraîner la déshydratation, la malnutrition et la perte de poids. Le passage à des laxatifs naturels et doux peut être plus sûr et plus sain[R].

Les laxatifs en vrac, comme les fibres alimentaires, sont les plus doux pour une utilisation à long terme. Les laxatifs naturels en vrac comprennent :

  • Graine de lin
  • Mangue
  • Baies
  • Pruneaux
  • Son d’avoine
  • Pommes
  • Légumes à feuilles vertes

Régime alimentaire pour lutter contre la constipation

Les régimes riches en fibres alimentaires augmentent la fréquence des selles et favorisent la perte de poids. Les fibres comprennent en fait de nombreux glucides indigestes. Cependant, ils sont généralement regroupés en deux types généraux:

  • Les fibres solubles sont des matériaux mous qui absorbent l’eau pour former une substance sous forme de gel dans les intestins. On le trouve dans les légumineuses, les noix et l’avoine.
  • Les fibres insolubles ne se dissolvent pas dans l’eau et sont indigestibles, ajoutant ainsi du volume aux selles. On le trouve dans le son de blé, le lin et la plupart des fruits et légumes.

Si les fibres solubles sont efficaces dans le traitement de la constipation, les fibres insolubles n’avaient aucun avantage significatif et aggravaient parfois la condition en causant une obstruction.

Bien que toutes les fibres soient saines et constituent un bon moyen de prévenir la constipation, si vous êtes déjà constipé, un régime riche en fibres solubles soulage mieux les symptômes que les fibres insolubles. Pour éviter les effets secondaires comme les ballonnements et les gaz, commencez à faible dose et augmentez la dose pendant plusieurs semaines jusqu’à 20-30 g par jour.

Effets secondaires

Les effets secondaires des laxatifs naturels sont les mêmes que ceux des laxatifs commerciaux parce que beaucoup d’entre eux agissent de la même façon. Parmi les effets secondaires, mentionnons:

  • Gaz
  • Douleurs à l’estomac
  • Nausées
  • Ballonnements
  • Diarrhée

Les laxatifs naturels à action rapide, les laxatifs stimulants, ne sont pas recommandés chez les personnes âgées, les femmes enceintes et les jeunes enfants car ils peuvent causer la diarrhée et entraîner la déshydratation et/ou la malnutrition dans ces populations.

Génétique et prédispositions génétiques

Bien que la constipation primaire soit souvent le résultat de conditions temporaires, la constipation secondaire peut être un symptôme d’une maladie, peut-être avec influence génétique.

Les cas secondaires peuvent être causés par des mutations génétiques liées à de nombreux aspects du processus digestif. Les gènes qui codent pour les neurotransmetteurs intestinaux et les récepteurs (les gènes NOS1, TACR1, TACR3 et KIT) pourraient être impliqués dans la constipation secondaire.

Bien que les gènes puissent jouer un rôle, la constipation est également causée par les choix de mode de vie et l’alimentation, qui sont influencés par des facteurs familiaux et environnementaux.