Voici quelques références de livres de psychologie que j’ai lus et que je recommande chaudement.

Avertissement: pour chaque livre, je donne quelques commentaires personnels et complémentaires à ceux présents sur les quarts de couvertures. Ces commentaires sont strictement personnels et n’impliquent ou ne lient aucunement les auteurs des livres.

N’y a-t-il pas d’amour heureux ?

[Corn1997] Guy Corneau, N’y a-t-il pas d’amour heureux ?, 1997, ISBN 2221078039.

Livre de référence replaçant les relations père-filles et mère-fils dans le contexte de la société contemporaine en (r)évolution et liant leur inévitable influence sur les relations amoureuses. Intéressante approche inversée, partant de la relation amoureuse au centre de nos préoccupations pour nous permettre d’en apprendre plus sur soi-même.

Objectif : déjouer les répétitions (et les souffrances associées) dans les relations amoureuses.


Quand on a un jour complètement pénétré la réalité de l’amour, le monde — aussi imparfait soit-il — devient riche et beau car il consiste uniquement en opportunités d’aimer.

Sören Kierkegaard


La guérison du coeur

[Corn2000] Guy Corneau, La guérison du coeur, 2000, ISBN 2-221-09037-3.

Cet ouvrage tente de donner un sens à la maladie, de mettre en rapport les états physiques et psychologiques, de dégager des voies de guérison, au moins des maladies psychosomatiques.

Objectif pouvant motiver la lecture du livre : trouver le sens de sa douleur.

Le drame de l’enfant doué

Alice Miller, Le drame de l’enfant doué, à la recherche du vrai Soi, ISBN 2130452116

L’avenir du drame de l’enfant doué, les options de l’adulte, A. Miller, ISBN 213047554x

Ces deux ouvrages décrivent avec une sensibilité hors du commun et une profonde indulgence envers l’enfant qui est en chacun de tous les blessures physiques et morales que les parents peuvent inconsciemment faire endurer aux enfants. Parmi les blessures morales, Alice Miller inclut la projection des attentes du parent sur son enfant, réduisant dès sa naissance celui-ci au rang de machine à performances, et lui imposant comme réalité la tragique et irrépressible illusion que l’admiration des autres équivaut à de l’amour.

Objectif pouvant motiver la lecture du livre : comprendre les coups reçus pendant l’enfance, comprendre les forces qui poussent certains êtres à être perfectionnistes, à vouloir faire de mieux en mieux.

Relations et jeux de pouvoir

Jean-Jacques Crèvecoeur, Relations et jeux de pouvoir, ISBN 2874120006

Surprenant manuel exposant la DYNARSYS, méthode démontrant que toute théorie de communication à toutes les chances d’aboutir en outil de manipulation tant que son utilisateur n’a pas conscience des jeux de pouvoirs qui empoisonnent les relations et se détectent principalement par la sensation de malaise qu’ils suscitent immanquablement dès l’instant où ils se mettent en place.

Objectif pouvant motiver la lecture du livre : rendre les relations aux autres plus authentiques et plus saines.

Cessez d’être gentil soyez vrai!

[Anse2001] Thomas d’AnsembourgCessez d’être gentil soyez vrai!, être avec les autres tout en restant soi-même, 2001, ISBN 2-7619-1596-8.

Présentation originale du processus de Communication Non Violente de Marshall Rosenberg, présentations d’extensions du processus inspirées d’autres approches thérapeutiques et de l’expérience personnelle et professionnelle de l’auteur. L’ouvrage, est exprimé en un langage simple et est illustré de nombreux exemples de la vie de tous les jours, ce qui en rend la lecture agréable.

Objectif pouvant motiver la lecture du livre : faire connaissance avec la Communication Non Violente, recentrer son énergie pour faire les choses qui comptent vraiment.

Les mots sont des fenêtres (ou des murs)

[Rose1999] Marshall B. Rosenberg, Les mots sont des fenêtres (ou des murs), Introduction à la Communication Non Violente, 1999, ISBN 2-88353-186-2.

Le livre de référence du processus de Communication Non Violente, exposé par l’auteur du processus. Illustré de poèmes et d’exemples anecdotiques.

Objectif pouvant motiver la lecture du livre : apprendre la Communication Non Violente, satisfaire ses besoins et ceux des autres dans la paix.

La colère, cette émotion mal aimée

[Graf2002] Carolle GrafSerge VidalLa colère, cette émotion mal aimée, exprimer sa colère sans violence, 2002, ISBN 2-88353-272-9.

Un livre d’exploration de l’émotion colère. En particulier le livre précise la différence, fondamentale, entre colère et violence. Si l’amour et la violence sont incompatibles, l’amour et la colère peuvent faire bon ménage. Oser exprimer sa colère, sans violence, grâce notamment au processus de Communication Non Violente.

Objectif pouvant motiver la lecture du livre : reprendre contact ou se réconcilier avec sa colère. Exprimer sa colère sans violence.

Mais tu ne m’avais jamais dit ça

[Graf1998] Carolle GrafSerge VidalMais tu ne m’avais jamais dit ça, La communication intime dans le couple, 1998, ISBN 2-88353-168-4.

Dans ce livre il est question de communication intime et sexuelle dans le couple. Dans une relation intime, la parole guérit, le non-dit tue. Oser parler dans la chambre à coucher, pour plus de plaisir partagé.

Objectif pouvant motiver la lecture du livre : épanouir sa sexualité sur le long terme.


I can only show you the door. You are the one that has to walk through it.

Laurence Fishburne as Morpheus in The Matrix


Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus

Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus, J. Gray

Avant toute considération, je tiens à souligner ma réticence quant à la recommandation de ce livre. Il est un fait qu’il s’agit d’un best-seller (plus de 9 millions d’exemplaires vendus dans de nombreuses langues) et que l’auteur bénéficie d’une publication abondante et reconnue. D’après moi, le succès de ce livre est plus lié à la qualité de la vulgarisation des concepts de base de la psychologie qu’à celle du contenu. En effet, sa description très juste de l’indiscutable différentiation des hommes et des femmes se concentre sur la partie de la population la plus propice à la lecture de ses livres, à savoir les couples traditionnels conformés au patriarcat (voir à ce sujet l’ouvrage de Guy Corneau ‘N’y a-t-til pas d’amour heureux’ et les descriptions des névroses hystériques et obsessionnelles chez Sigmund Freud).

Dans cet ouvrage, John Gray occulte complètement — peut-être volontairement — la tranche inversée/anti-conformiste de la population, par ailleurs moins encline au développement personnel par la lecture d’ouvrages dédiés ainsi que les deux autres tendances majeures — l’autre diagonale — de la théorie des types mentaux (voir ci-dessous). Sa théorie est donc vraie dans 25% des personnes de la population (ce qui est très réducteur) et pour 99% des lecteurs de livres de développement personnel, ce qui explique son succès et sa renommée dans ce domaine.

Néanmoins, je cite cet ouvrage car malgré la réserve des spécialistes de la psychologie et en particulier des psychanalystes à l’égard de la naïveté de l’approche de ce livre, celui-ci présente l’avantage de constituer un bon début de développement personnel et une initiation en douceur au vocabulaire de la vulgarisation psychologique, ainsi qu’à certains concepts de base de la psychologie, ce qui dans l’ensemble est une bonne chose même s’il est dommage que les descriptions et applications sont projetées de manière figée sur une partie de la population. Les côtés radical et réducteur — si séduisants — de ses descriptions (« Les hommes c’est comme ça, les femmes c’est comme ça« ) peuvent donc facilement induire en erreur en tentant à la généralisation. Le bénéfice de la lecture sera donc plus grand avec cette idée en conscience et une vigilance accrue sur cet aspect.

UPDATE : en ce qui concerne l’inversion liée à la tranche dite originale de la population, (homme pionner/femme experte dans la théorie des styles sociaux) il semble que l’applicabilité de la théorie de John Gray inversée est toute relative, et ce pour deux raisons : l’inné et l’acquis sont confondus et les considérations physiques sont églement confondues avec le reste (exemple : l’accès visuel à son propre sexe sera toujours plus difficile et le résultat d’une démarche volontaire (à l’aide d’un miroir) pour une fille, différence fondamentale entre les sexes dans le développement de la psyché, à l’adolescence en particulier).

UPDATE : en ce qui concerne l’autre diagonale des styles sociaux, il me semble après réflexion que la théorie de John Gray reste au moins en partie applicable. Bien sûr, j’ai moins d’intérêt et donc d’assurance sur cet aspect puisque je fonctionne majoritairement sur la diagonale traditionnelle. A suivre. Note personnelle : réfléchir à la réalisation dans l’absolu comme ‘se placer sur le milieu de l’horizontale, voire sur la partie droite du tableau’. Dans ce contexte, l’amour devient un rappel à l’ordre d’une déviance haut/bas dont notre nature humaine nous appelle à prendre conscience (« la vie est bien faite », dédicace personnelle « ce qui arrive est ce qui doit arriver », Guy Corneau, 2000).

Objectif pouvant motiver la lecture du livre : comprendre et respecter les besoins de son/sa partenaire sans s’en offusquer.

0 Comments

Leave a Comment