Médecine douce et régime alternatif
Un autre monde est possible, il faut le créer autour de nous

Comment préparer les funérailles d’un parent âgé

Personne n’aime penser à la mort. Pourtant, plus on avance en âge plus elle se fait présente. Il n’est donc pas toujours facile d’aborder le sujet avec les personnes âgées. Mais préparer à l’avance les funérailles peut aussi être une source de réconfort et de nombreuses personnes le font.

Les avantages à préparer des funérailles

funeraillesLe premier point positif est celui de la préparation préalable. En parlant avec une personne âgée de l’organisation de son enterrement, elle peut donner des consignes claires et ainsi être certaine que tout sera respecté. Il n’y aura pas mauvaises surprises, pas de moments qu’elle n’aurait pas souhaité. Cet aspect peut réellement apporter du réconfort et donner le sentiment d’avoir tout prévu jusqu’au bout.

Il faut ensuite tenir compte du soulagement que cela représente pour la famille. Lorsqu’un décès survient, tout ce qui n’a pas été décidé par le défunt doit être choisi par les proches. Cela engendre du stress, des conflits et rend encore plus pénible une situation déjà pesante. En acceptant de préparer ses funérailles à l’avance, les membres de la famille auront des consignes claires à suivre. Ils n’auront pas à tenter de deviner au mieux ce que le défunt aurait voulu et ils ne craindront pas de « faire faux ». Préparer son enterrement est donc aussi un geste altruiste envers les proches.

Enfin, la planification de funérailles peut devenir une occasion de se regrouper, d’évoquer des souvenirs et d’en créer de nouveaux. Présenté avec tact et bienveillance, un parent âgé pourra se sentir touché que ses proches se préoccupent de lui. Selon le caractère de la personne, il faudra tâter le terrain avant d’en parler franchement mais d’autres réagissent positivement. Il n’y a pas règles absolues et il n’est pas du tout obligé d’attendre une baisse de la santé pour en parler. Beaucoup de gens planifient eux-mêmes leurs funérailles alors qu’ils sont en pleine forme.

Les étapes à planifier

La cérémonie à l’église n’est de loin pas la seule partie à organiser et le défunt peut laisser des dernières volontés concernant de nombreux aspects.

Où faire séjourner le corps en attendant l’enterrement ?

De nombreux décès surviennent en milieu hospitalier. Ces bâtiments possèdent généralement une chambre dédiée. Ensuite la dépouille est transférée auprès du service de pompes funèbres qui va préparer le corps afin que les proches viennent lui rendre un dernier hommage. Plus rarement, il est aussi possible de demander à ce que le corps repose dans son logement. En plus, il faut savoir si la personne souhaite une veillée funéraire ou non.

Le don d’organes

Si le défunt n’a pas laissé d’instructions à ce sujet, c’est à la famille de décider. Se voir confier ce choix n’a rien de confortable et en parler avec un parent âgé pourra éviter une situation désagréable.

Enterrement ou crémation

C’est sans doute l’une des décisions les plus délicates à prendre. De plus, cette question en entraîne directement d’autres.

Dans le cas d’une crémation, les cendres peuvent être conservées au cimetière, répandues dans la nature ou même transformée en diamant !

Dans le cas d’un enterrement, se pose alors la question de la pierre tombale et du lieu. Une personne peut reposer dans le cimetière de la ville où elle est décédée, dans celui de sa ville de naissance ou encore dans un caveau familial. Certaines personnes voudront également choisir le cercueil, les fleurs etc.

La sépulture

Selon que le choix se soit porté sur l’enterrement ou l’incinération, le monument funéraire devra être choisi de façon appropriée. Vous pouvez découvrir les nombreuses modèles sur le site.

La cérémonie

La partie la plus visible de l’enterrement est la cérémonie. Souvent religieuse, il est possible d’en organiser des laïques. On peut décider à l’avance des musiques, des personnes qui prendront la parole, des moments que le défunt souhaite voir évoqués.

Le repas de funérailles

Après la cérémonie funèbre, les personnes qui sont venues rendre un dernier hommage au défunt sont invitées à boire une café ou une autre boisson et manger soit un sandwich soit de la tarte.

La question pécuniaire

Enfin, le dernier point sensible est celui de l’argent. La personne âgée peut non seulement préparer un testament en indiquant à qui elle souhaite léguer quoi, mais elle peut aussi explicitement demander à ce que les frais funéraires soient prélevés sur son compte. Cela soulagera les proches qui n’auront pas à penser au prix dans ce moment difficile.

Il est important de ménager la personne avec qui vous planifiez l’enterrement. Toutes les questions n’ont pas à être réglées précisément ni en une seule fois mais les aborder de son vivant évitera de nombreuses situations difficiles par la suite.

You might also like

Comments are closed.