Notes de lecture du livre de Rita Stiens « La vérité sur les cosmétiques ».

J’aime être esthétique pour le plaisir des yeux de mon entourage. Apprécier mon image dans le miroir. J’aime que ma peau soit douce. J’aime qu’elle le soit naturellement. J’aime que les soins que je me procure soient simples et aisés. J’aime que les résultats soient durables. J’aime que les produits que j’utilise soient respectueux de l’environnement, de la nature. J’aime que les produits que j’achète soient bon marché.

Les idées principales de ce livre sont les suivantes :
– le marché des cosmétiques est juteux
– les cosmétiques les plus chers ne sont pas necessairement les meilleurs
– les principes actifs mis en avant dans les publicités ont en réalité un effet minime
– la plupart des cosmétiques du marché contiennent des substances néfastes pour le corps et/ou pour l’environnement
– conclusion : dans ce contexte, le plus simple est de se fier aux marques alternatives qui ont adopté une charte de qualité « bio », comme par exemple Anika, Lavera, Logona, Primavera Life, Sante, Dr. Hauschka, Weleda, et de manière générale les cosmétiques vendus en magasin de diététique

Ce livre est divisé en plusieurs parties :
Pages 33 à 120 : l’auteur expose les vérités, de manière très objective, très directe et très convaincante. En particulier sur les soins du visage, du corps, des cheveux, et du maquillage.
Pages 120 à 155 : les risques et effets secondaires de certains composés.
Pages 155 à 247 : l’auteur donne une liste des produits qui composent les cosmétiques, décrit brièvement leurs effets, et donne une appréciation positive ou négative. La liste est longue et précieuse.
Pages 247 à 250 : l’auteur propose une charte de qualité.
Pages 251 à 257 : une directrice de labo alternatif expose sa méthode de composition d’un produit de qualité.

Personnellement, j’ai :
1. survolé la première partie, car j’ai très vite compris et adhéré aux idées du livre
2. rassemblé mes cosmétiques,
3. lu au bas des étiquettes les listes d’ingrédients, et confronté chaque ingrédient à la liste proposée dans le livre,
4. jeté la moitié des flacons néfastes pour mon corps, conservé ceux dont la préparation fut néfaste pour l’environnement (les jeter ne réparerait rien, au contraire), cesser d’acheter mes cosmétiques habituels (pouah!), tout remplacer petit-à-petit par des cosmétiques alternatifs.
Aujourd’hui j’utilise 100% de cosmétiques alternatifs et je suis très satisfait.
Les résultats ne se sont pas fait attendre : après une semaine plusieurs personnes m’ont spontanément dit : « tiens, qu’est-ce que tu as fait à tes cheveux ?! Ils sont superbes. » Pareil pour la douceur de ma peau. Jubilatoire ! 🙂

Mes remerciements et félicitations à l’auteur Rita Stiens et à son conseiller scientifique Heinz-Jürgen Weiland. Je recommande chaudement ce livre. La vérité sur les cosmétiques, de Rita Stiens, aux éditions LPM, Paris, 1998.

Je recommande également le livre, très complémentaire, de Chantal Clergeaud « Votre beauté au naturel : Comment préparer vous-même tous vos produits de beauté ».

0 Comments

Leave a Comment