1. Les suppléments de whey protéine et d’acides aminés
  2. Vous entendez moins bien, peut-être souffrez-vous d’une perte auditive
  3. Comment préparer les funérailles d’un parent âgé
  4. L’argile bentonite, une poudre miracle un peu oubliée
  5. Comment s’endormir facilement et bien dormir ?
  6. Kéfir de fruit et Kéfir de lait : quelles différences ? Pourquoi en consommer ?
  7. Pourquoi pratiquer le jeûne intermittent ?
  8. Comment la psychologie sociale explique le comportement ?
  9. Quelles sont les vertus de l’ortie pour votre santé ?
  10. Comment réduire votre allergie aux pollens ?
  11. Quelles sont les vertus du cannabis thérapeutique ?
  12. Comment lutter contre les insomnies ?
  13. Comment courir pour éviter les blessures ? Pieds nus, Minimaliste ou Drop élevé
  14. Comment détecter des carences nutritionnelles ?
  15. Principes alimentaires de base
  16. Quel laxatif naturel prendre contre la constipation ?
  17. Homéopathie et allopathie : quelles différences essentielles?
  18. Qu’est ce que le régime Okinawa ?
  19. Le Kombucha, la boisson tendance : avantages et risques
  20. Médecine douce alternative : Qu’est-ce que l’aromathérapie ?
  21. Comment le soulager le mal de dos ?
  22. La douance et le haut potentiel
  23. Bien manger avec la cuisine vivante
  24. Bien dans son corps bien dans sa tete avant l’été
  25. Bien dans sa tête avec la communication sans violence
  26. Bien dans son corps, bien dans sa tête avec l’homéopathie
  27. Bien manger avec le végétarisme
  28. Les clés de la communication associative sur Internet
  29. Universalité
  30. Conscience
  31. Sens
  32. Sérénité
  33. Énergie
  34. Conseils de séduction pour construire une relation épanouie
  35. Comment être heureux en couple ?
  36. Notes de lecture : comment atténuer les effets secondaires des vaccinations ?
  37. Thérapie séquentielle homéopathique du Dr Jean Elmiger
  38. Voir la vie
  39. Tests musculaires
  40. Ingrédients cosmétiques néfastes pour la peau
  41. La vérité sur les cosmétiques
  42. Pourquoi travailler à la sécurité sociale
  43. Livres de psychologie
  44. L’approche corporelle dans le développement personnel
  45. Sur le chemin du massage
  46. Alimentation des chatons
  47. Plats diététiques
  48. Principes diététiques
14 Oct, 2019
  1. Les suppléments de whey protéine et d’acides aminés
  2. Vous entendez moins bien, peut-être souffrez-vous d’une perte auditive
  3. Comment préparer les funérailles d’un parent âgé
  4. L’argile bentonite, une poudre miracle un peu oubliée
  5. Comment s’endormir facilement et bien dormir ?
  6. Kéfir de fruit et Kéfir de lait : quelles différences ? Pourquoi en consommer ?
  7. Pourquoi pratiquer le jeûne intermittent ?
  8. Comment la psychologie sociale explique le comportement ?
  9. Quelles sont les vertus de l’ortie pour votre santé ?
  10. Comment réduire votre allergie aux pollens ?
  11. Quelles sont les vertus du cannabis thérapeutique ?
  12. Comment lutter contre les insomnies ?
  13. Comment courir pour éviter les blessures ? Pieds nus, Minimaliste ou Drop élevé
  14. Comment détecter des carences nutritionnelles ?
  15. Principes alimentaires de base
  16. Quel laxatif naturel prendre contre la constipation ?
  17. Homéopathie et allopathie : quelles différences essentielles?
  18. Qu’est ce que le régime Okinawa ?
  19. Le Kombucha, la boisson tendance : avantages et risques
  20. Médecine douce alternative : Qu’est-ce que l’aromathérapie ?
  21. Comment le soulager le mal de dos ?
  22. La douance et le haut potentiel
  23. Bien manger avec la cuisine vivante
  24. Bien dans son corps bien dans sa tete avant l’été
  25. Bien dans sa tête avec la communication sans violence
  26. Bien dans son corps, bien dans sa tête avec l’homéopathie
  27. Bien manger avec le végétarisme
  28. Les clés de la communication associative sur Internet
  29. Universalité
  30. Conscience
  31. Sens
  32. Sérénité
  33. Énergie
  34. Conseils de séduction pour construire une relation épanouie
  35. Comment être heureux en couple ?
  36. Notes de lecture : comment atténuer les effets secondaires des vaccinations ?
  37. Thérapie séquentielle homéopathique du Dr Jean Elmiger
  38. Voir la vie
  39. Tests musculaires
  40. Ingrédients cosmétiques néfastes pour la peau
  41. La vérité sur les cosmétiques
  42. Pourquoi travailler à la sécurité sociale
  43. Livres de psychologie
  44. L’approche corporelle dans le développement personnel
  45. Sur le chemin du massage
  46. Alimentation des chatons
  47. Plats diététiques
  48. Principes diététiques

Le mal de dos est réputé être le mal du siècle ; tout le monde semble en souffrir à des degrés divers. Les plus touchés d’entre nous souffrent tellement que leur vie est calvaire. Sciatique, lumbago, torticolis, maux de tête, font partie de ces maux réputés tenaces.

Découvrez les principales causes du mal de dos, les maux les plus fréquents, comment les prévenir et les traiter quand c’est nécessaire.

Le mal de dos, une maladie du siècle

Les maux de dos sont très fréquents, allant des plus légers rencontrés au quotidien aux plus douloureux causés par des maladies plus compliquées. Il s’avère que les maux de dos sont le deuxième motif de consultation en médecine générale et que plus de 80% des Français ont déjà eu des maux de dos dans leur vie. Pourquoi donc le dos est-il une zone aussi sensible aux douleurs et aux dysfonctionnements ?

En effet, il s’agit d’une des zones les plus sollicitées dans le corps. Nous sollicitons le dos dans toutes les activités quotidiennes : s’assoir, se tenir debout, soulever un poids, faire du sport, etc. Cette sollicitation permanente cause l’usure des composantes de la colonne vertébrale, ce qui provoque différentes sortes de douleurs. C’est un processus qu’on peut retarder, mais qui est inévitable à cause du vieillissement. Néanmoins, ce n’est pas la seule cause du mal de dos !

Quelles sont les causes possibles du mal de dos ?

Les maux de dos peuvent avoir différentes causes et être aggravées ou précipitées par plusieurs facteurs. Les causes les plus fréquentes sont le vieillissement, la mauvaise posture et la hernie discale.

Le vieillissement

Le vieillissement est une des causes principales des maux de dos, en particulier les maux chroniques. En effet, près de 70% des personnes âgées de plus de 65 ans souffrent de douleurs chroniques, alors que le pourcentage s’élève à 90% chez les personnes âgées de plus de 85 ans.

Le dos, plus précisément la colonne vertébrale, se compose de plusieurs structures anatomiques telles que les vertèbres (os individuels), les disques, les articulations, les ligaments, les muscles, les tendons et les nerfs. Les vertèbres sont reliées par les articulations qui permettent le déplacement de la colonne et par les disques qui empêchent les os de se frotter entre eux grâce à une gelée. En vieillissant, il est normal que les disques s’usent à force d’être sollicités et que les os se frottent les uns contre les autres provoquant des douleurs.

D’autres conditions liées au vieillissement peuvent également provoquer des douleurs de dos, notamment la sténose spinale (réduction de l’espace autour de la moelle épinière), l’ostéoporose et la diminution de la masse osseuse.

La mauvaise posture

Beaucoup de maux de dos sont causés par la mauvaise posture, en particulier les douleurs aiguës ou subaiguës. Or une mauvaise posture peut se produire dans différentes situations : en s’assoyant, en étant debout, pendant le sommeil, en soulevant un objet lourd ou durant une activité physique.

Il ne s’agit pas seulement de courber le dos, mais de toute position qui provoque des contractions et des tensions musculaires inappropriées qui, en plus de causer des douleurs, peut déformer définitivement la colonne vertébrale avec le temps.

Une hernie discale

C’est une des maladies fréquentes du dos, caractérisée par la saillie du disque intervertébral dans le canal rachidien. Cette saillie causée par un déchirement de la structure fibreuse entraîne la compression des nerfs spinaux et par conséquence la douleur, la faiblesse musculaire et les picotements.

Ce n’est pas la seule maladie responsable des maux de dos. L’arthrite et l’ostéoporose sont également des causes possibles que peut accentuer l’obésité, ainsi que l’arthrose et d’autres maladies de la colonne vertébrale.

Quels sont les maux de dos fréquents ?

Les maux de dos se manifestent sous différentes formes. La nature de la douleur, son intensité, sa durée et sa zone peuvent donc varier d’une situation à l’autre.

Selon la durée et l’intensité de la douleur, on distingue entre :

Les maux aigus qui durent quelques jours et au maximum un mois, généralement causés par une mauvaise posture ou de faux mouvements.

Les maux subaigus qui durent plus de 4 semaines et jusqu’à 3 mois et qui sont plus persistants et permanents.

Les maux chroniques qui durent plusieurs mois voire des années, souvent causés par le vieillissement et par des maladies de la colonne vertébrale.

Les cas les plus fréquents sont :

  • La cervicalgie : Caractérisée par une douleur à la nuque et généralement due à une arthrose cervicale ou à une contracture des muscles du cou.
  • La dorsalgie : On parle de dorsalgie quand la douleur se situe dans le haut du dos, généralement à cause d’une mauvaise posture ou une position assise prolongée.
  • La lombalgie : La douleur se situe dans le bas du dos et a souvent pour cause les sollicitations quotidiennes habituelles.
  • Le lumbago : Le lumbago, également appelé tour de rein, se caractérise aussi par une douleur au bas du dos. Les faux mouvements et les petits traumatismes de la colonne vertébrale sont généralement à l’origine.
  • La sciatique : Plus grave que la lombalgie ou le lumbago, la sciatique se manifeste par une douleur au bas du dos, mais aussi au niveau des fessiers, de l’arrière de la cuisse, de l’arrière de la jambe et du mollet. La douleur est causée par l’irritation du nerf sciatique.

Comment prévenir les maux de dos ?

S’il est vrai que les maux de dos sont quasiment inévitables avec l’âge, des mesures de prévention contribueraient nettement à les retarder, limiter la douleur et éviter les cas difficiles.

Ce sont nos habitudes, nos activités quotidiennes et notre mode de vie qui peuvent entraîner ou prévenir les maux de dos. Vous devez entre autres :

  • Adopter une bonne posture que vous soyez assis, debout ou allongé.
  • Dormir sur un matelas et un lit de qualité, et évidemment dormir suffisamment pour vous reposer.
  • Éviter de dormir sur le ventre et soigner les autres positions (alignement du dos avec la tête et le cou).
  • Éviter les positions prolongées, qu’il s’agisse d’une position debout ou assise.
  • Pratiquer de l’activité physique régulièrement et veiller à ce que les mouvements soient corrects.

Comment traiter les maux de dos ?

Les traitements varient en fonction du mal de dos, donc de l’intensité, la durée et l’origine de la douleur. Le premier réflexe est de se reposer en s’allongeant, d’appliquer une compresse froide ou chaude ou de prendre un bain chaud pour soulager la douleur.

C’est quand la douleur persiste qu’on cherche une autre solution. Cette solution peut être :

La prise de médicaments

Il s’agit des antidouleurs, des antalgiques et des anti-inflammatoires qui sont efficaces pour soulager la douleur modérée. Pour des douleurs plus sévères, la prise d’un analgésique opioïde ou de la morphine peut s’avérer utile. Une prescription médicale est évidemment nécessaire.

La chirurgie

La chirurgie peut être la meilleure solution pour traiter un mal de dos, notamment quand celui-ci est causé par une maladie de la colonne vertébrale. Plusieurs interventions sont possibles : fusion spinale, remplacement du disque, discectomie, etc.

La médecine alternative

Yoga, méthodes de relaxation, kinésithérapie, acupuncture et naturopathie sont des méthodes alternatives efficaces pour le traitement des maux de dos. Elles n’auront pas évidemment la même efficacité en fonction des cas.

La kinésithérapie

Les thérapeutes manuels classiques proposent de renforcer la colonne vertébrale par des exercices de musculation. Les thérapeutes manuels alternatifs, les masseurs esthéticiens et les masseurs indépendants offrent des massages relaxants ou tonifiants.

Les osthéopathes structurels et les chiropracteurs manipulent les vertèbres au-delà du jeu articulaire habituel. Les osthéopathes viscéraux massent le ventre pour libérer les tensions du dos. Les othéopathes cranio-sacrés suggèrent que les maux de dos sont liés à des perturbations du mouvement respiratoire primaire et de la circulation du liquide céphalo-rachidien.

Enfin, les psychosomaticiens associent les troubles du dos à toutes sortes de causes émotionnelles. Toutes ces pratiques peuvent rendre à la personne un peu de vie et d’énergie mais ne soulagent pas toujours durablement. Après plusieurs mois, parfois quelques semaines, il est fréquent que les maux reviennent et que la personne retourne consulter.

 

Ce n’est pas parce que la plupart des maux de dos sont causés par le vieillissement qu’il faut vivre avec. En améliorant votre mode de vie et en consultant tôt, vous pouvez les prévenir et rester en bonne santé le plus longtemps possible.