Médecine douce et régime alternatif
Un autre monde est possible, il faut le créer autour de nous

Qu’est-ce que la microkinésithérapie et à quoi sert-elle ?

Encore controversée et méconnue, la microkinésithérapie a été inventée en France dans les années 1980 par deux kinésithérapeutes : Daniel Grosjean et Patrice Benini. Cette technique de soin vise à soulager les divers maux du corps provenant de la mémoire de celui-ci.

Elle semble procurer de bons résultats si l’on en croit les nombreux témoignages positifs des patients ayant retrouvé une meilleure qualité de vie après en avoir bénéficié. Dans cet article, nous allons vous parler plus en détail de la microkinésithérapie complémentaire aux soins conventionnels.

Qu’est-ce que la microkinésithérapie ?

Cela fait maintenant une trentaine d’années que certains kinésithérapeutes et kinés ostéopathes pratiquent la microkinésithérapie. Cette technique est un mélange englobant l’ostéopathie, l’acupuncture, la kinésithérapie, l’homéopathie, et un savoir concernant l’anatomie comparée.

Selon cette méthode, il existe dans notre corps des zones de résistance indétectables par les moyens d’imagerie médicale, qui sont les causes de certaines douleurs et mal-être. C’est à partir d’un geste manuel que l’on peut les cibler. Le traumatisme va par la suite être réveillé de façon douce, et représenté au patient de manière subtile, dans le but d’être évacué.

En fait, la microkinésithérapie fonctionne à partir de la mémoire du corps. Les microkinésithérapeutes pensent que comme le corps humain est essentiellement constitué d’eau, certaines marques de traumatismes, de maladies ou autres pourraient y rester en mémoire, et ainsi entraîner toute une désorganisation biologique, suscitant l’apparition de différents symptômes.

C’est pourquoi le but du thérapeute est en premier lieu de localiser où se situe la désorganisation, car celle-ci ne se trouve pas obligatoirement au même endroit que la douleur ressentie. Pour y parvenir, il va procéder à de légères palpations sur des zones corporelles clés, permettant de trouver le sens du symptôme.

microkinésithérapieCes zones sont les épaules, la base du cou et de la gorge, le sacrum et l’ombilic. C’est en les palpant que le thérapeute ressent des picotements dans les mains ou une sensation de densité, qui lui permettent de repérer l’endroit à l’origine des maux.

Une fois la zone de résistance trouvée, le thérapeute procède à des micro-massages précis afin de faire resurgir l’information douloureuse, et la présente de manière douce au patient, afin qu’elle soit plus facile à gérer pour lui.

La micokinésithérapie est une médecine complémentaire de la médecine conventionnelle, et est adaptée à tous les âges. Il est également possible d’en faire bénéficier les animaux.

À quoi sert la microkinésithérapie ?

Selon de nombreux témoignages, la microkinésithérapie est d’une grande aide pour soulager les troubles d’origine articulaire, musculaire, la fatigue, les inflammations à répétition, l’eczéma, l’urticaire, le psoriasis ou encore la dépression. En effet, d’après les thérapeutes, l’ensemble de ces maux seraient les symptômes d’anciens traumatismes gardés en mémoire dans le corps. Ces traumatismes peuvent être la conséquence d’un accident, d’un divorce, d’un deuil, et même parfois d’une simple anesthésie.

La microkinésithérapie est donc recommandée pour aider à soulager tous les problèmes de santé qui perdurent. On peut d’ailleurs également mentionner les migraines, le lumbago, le torticolis et le claquage comme maux face auxquels elle est efficace. Elle a également des bienfaits concernant les infections à répétition, et pour traiter la spasmophilie. Chez l’enfant, elle contribue à la diminution des troubles du sommeil, lutte contre la nervosité et l’énurésie.

Vous trouverez ci-dessous une liste non-exhaustive des pathologies pouvant être réglées ou soulagées par la microkinésithérapie :

  • Dépression, migraines, sinusites ;
  • Hyperactivité, troubles du comportement, déprime ;
  • Encoprésie, énurésie, acouphènes ;
  • Angoisses, troubles du sommeil, compulsions alimentaires ;
  • Troubles digestifs, phobies, arthrose ;
  • Douleurs du rachis, sciatique, tensions de la mâchoire, tendinites ;
  • Bruxisme, cystites, névralgies, zona, mycoses, fibromyalgie ;
  • Polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, épine calcanéenne ;
  • Manque de confiance en soi, ulcères, troubles de la concentration, dyslexie ;
  • Tétanie, verrues, problèmes respiratoires, anorexie, boulimie ;
  • Acné, bégaiement, aménorrhées, douleurs liées aux menstruations, problèmes de fertilité.

Selon certains témoignages, la microkinésithérapie permettrait également de traiter le stress, et par conséquent, participerait à la perte de poids. En effet, la prise de poids étant souvent liée au stress et à l’anxiété, il suffit de soigner ce stress par la microkinésithérapie afin de faciliter la perte de poids d’une personne.

Déroulement d’une séance de microkinésithérapie

Il faut savoir que la microkinésithérapie est une méthode complémentaire de la médecine conventionnelle, pratiquée uniquement par des professionnels l’ayant apprise dans le détail. En général, ce sont des kinésithérapeutes ou des ostéopathes.

Au début de la séance, le thérapeute prend note des raisons qui ont poussé le patient à venir consulter. Il étudie son dossier médical afin de connaître d’éventuels traitements médicamenteux, d’analyser les radiographies, ou encore de prendre connaissance des chirurgies passées.

Ensuite, le thérapeute va étudier le corps du patient de la tête aux pieds. Le patient n’a nul besoin de se dévêtir ou de parler de son histoire personnelle, il n’a qu’à s’allonger et laisser le soin débuter.

Selon la façon de procéder du thérapeute, le soin peut durer entre une demi-heure et une heure, et le prix de la séance varie de 50 à 100 €. Elle peut être remboursée par certaines mutuelles, dans le cas où le praticien est kinésithérapeute ou ostéopathe.

Une aide qui soulage de nombreux maux

Bien qu’assez peu connue, la microkinésithérapie se propage peu à peu, et de nombreux témoignages attestent de son efficacité. C’est une méthode douce, simple, qui agit contre une grande diversité de problèmes de santé, et qui est en outre pratiquée par des professionnels compétents.

Même si son efficacité n’a pas encore été officiellement prouvée par la science, les témoignages des personnes ayant retrouvé une qualité de vie à la suite de séances suffisent à tenter l’expérience. Si vous souffrez de douleurs persistantes, et ne savez plus comment les traiter, pourquoi ne pas essayer la microkinésithérapie ? Votre seul risque est d’aller au-devant d’une bonne surprise, et d’enfin retrouver une qualité et un confort de vie appréciables !

You might also like

Comments are closed.