Les chats aussi deviennent ce qu’ils mangent

Je vais vous raconter comment j’ai transformé la santé de mes chats.

Mes deux chatons Daredevil et Prudence sont arrivés chez moi début novembre 2003. Ce sont deux adorables persans bleus de 3 mois…

Lorsque l’éleveuse les a apportés chez moi, elle m’explique avec passion qu’ils ont un pédigrée irréprochable, elle me montre leur carnet de vaccination en règle, et m’explique qu’ils sont particulièrement fragiles; au moment où ils s’approchent d’un morceau d’oignon sur la table de la cuisine elle exulte de frayeur: « attention, s’ils lèchent un oignon ils peuvent être malades !!! ».

Les chatons sont adorables. Ils courent dans tous les sens, surtout Daredevil. Prudence, fidèle à son nom, est plus prudente.

Fin novembre je les emmène chez le vétérinaire pour leur rappel de vaccination. Ils recoivent chacun une petite piqûre dans la peau du dos. Total: 100 euros. Pour une opération de vingt secondes je trouve le prix exorbitant et m’en plains au vétérinaire. Il me dit que le prix de sa prestation n’est que de quelques euros, et que l’essentiel du prix vient des vaccins. 40 euros le vaccin, j’hallucine.

Dans les jours qui suivent la vaccination, leur santé se dégrade: ils n’ont aucune énergie, ils vomissent, ils ont la diarrhée … et en plus ils en mettent partout! Tout au long du mois de décembre la santé de Daredevil va en empirant. Je nettoye ses traces partout dans l’appartement: par terre, sur les fauteuils, sur les chaises, sur la table! Je deviens fou, j’en arrive presque à le détester. Par moments son arrière-train devient tellement sale qu’il ne se nettoie plus, ce qui engendre un cercle vicieux, jusqu’à ce que son derrière soit totalement bloqué par un mélange de poils et d’excréments, qu’il faut dégager aux ciseaux et à l’eau chaude pour calmer ses hurlements de désespoir.

Depuis leur arrivée leur alimentation consiste exclusivement en des croquettes sèches spéciales pour chatons persans « Eukanuba », le produit le plus cher de la marque la plus chère, conçu par des vétérinaires, avec des vitamines et tout et tout. Daredevil grossit à vue d’oeil. J’essaie de le rationner mais c’est difficile car il est particulièrement glouton. Il avale tout en un temps record. Il attaque Prudence pour lui voler sa part. A peine terminé il réclame déjà. 4 heures après il hurle à la mort. La nuit il dévore tout ce qu’il trouve, déchiquetant de ses griffes et de ses dents: bananes, biscuits, paquets de croquettes, etc.

Début janvier j’emmène Daredevil chez le vétérinaire pour sa castration. Après l’opération il a dû mal à se remettre. Quelques jours plus tard je pars en vacances pour deux semaines et je les laisse en gardiennage chez mes parents. J’oublie de leur préciser que Daredevil après sa castration doit être rationné. Lorsque je reviens il est devenu obèse. Son poil a viré du gris clair au blanc. Il est atteint de graves rhumes, avec perte d’appétit.

Je suis effrayé par sa métamorphose et je le mets aussitôt à la diète, ce qui est épouvantable pour lui. Prudence est devenue progressivement rachitique mais mange de plus en plus vite pour empêcher Daredevil de lui voler sa bouffe. Tous les deux ont le poil rèche et pleins de noeuds. Leurs yeux suintent (d’autant plus que le chat persan n’a pas de canal lacrymal). Je me dis qu’il y a un problème.

Je ne peux pas continuer à les nourrir comme ça: Prudence va s’écrouler d’inanition, Daredevil va exploser, et moi je vais me tuer à remplir les gamelles. De plus, ils n’ont aucune énergie, ne jouent presque plus, dorment et se lèchent les poils à longueur de journée … Il paraît que c’est comme ça les chats: ils jouent pendant quelques mois et puis ça devient des pachas …

Je ne me satisfait pas de cette idée et je cherche partout un moyen de leur redonner de la vie. Sur Internet, des amateurs passionnés suggèrent de leur donner de la nourriture comme pour les humains. De même, mon professeur de diététique évoque dans son cours une expérience menée au début du XXème siècle par un certain docteur Pottenger: 900 chats sur 3 générations, séparés en 2 groupes: l’un nourri d’aliments industriels et l’autre nourri d’aliments naturels crus. Le premier sombra dans les pathologies tandis que l’autre resta plein de vie jusqu’à 20 ou 30 ans !!!

Sur ces bases je choisis de stopper leur alimentation à base de nourriture industrielle de type croquettes et de la remplacer une alimentation naturelle copiée sur la mienne: du poisson frais, du poulet, du riz, du persil, du lait de coco, du jaune d’oeuf cru, de l’huile végétale crue, etc. Je suis sidéré de voir la facilité avec laquelle ils dévorent ces aliments, y compris les têtes de poisson et les os de poulet, jusqu’à ce qu’il n’en reste RIEN !!!

La transformation ne s’est pas fait attendre bien longtemps: après quelques jours de cette alimentation nouvelle, ils retrouvent la pêche, ils sont plus joueurs et plus taquins que jamais: ils sautent sur les fauteuils, se courent l’un après l’autre dans tout l’appartement, glissent sur le carrelage. Ils courent et sautent après les papillons comme dans les livres pour enfants. Ils sont aussi redevenus plus tendres, plus calins, ils se remettent à se frotter à mes jambes, à se coucher près de moi, à ronronner, à se rouler de bonheur dans le fauteuil, à se dorer au soleil … !

Après deux semaines, Daredevil a considérablement maigri. Son pelage est redevenu gris bleu. Prudence quant à elle a repris un peu de poids. A présent ils se ressemblent tellement tous les deux que j’ai du mal à les reconnaître ! Leur pelage est redevenu tout doux. Finis les noeuds. Leurs yeux sont tout propres. Ils ont grandi, bien plus vite en ces deux semaines qu’en les deux mois précedents. S’ils n’ont pas à manger, même pendant toute une journée, ils ne réclament pas. Ils semblent rassasiés et se prélassent au soleil en plein milieu du living ou de la cuisine. Prudence n’est plus aussi froussarde, et devient même hyper câline avec les invités. Bref, ils vont mieux !

Je gage que cette santé retrouvée est due à leur nouvelle alimentation. Désormais je ne leur donne plus de boîtes, plus de croquettes, et surtout plus de vaccins!

Au menu des chatons ce soir: des cuisses de poulet crues à l’huile de sésame ! Le secret de la santé et de l’affection de ces adorables chatons …

0 Comments

Leave a Comment